Pour Jean-Laurent Cassely, cette véritable «anomalie sociologique» trouve son origine dans «l’appauvrissement des tâches des métiers à dominante intellectuelle». Se basant sur de nombreux témoignages recueillis auprès de ces «néo-artisans», le journaliste constate ainsi un décalage croissant entre les attentes de ces jeunes ex-cadres et la réalité du travail qui leur était demandé dans leurs anciens jobs. Un décalage souvent brandi comme le motif principal de leur reconversion. «Beaucoup se voyaient comme avant-garde de la mondialisation, et non comme de bons petits soldats de la suite Microsoft office», résume ainsi le journaliste.

[….]

La thèse, pour séduisante qu’elle soit, a cependant ses limites. Comme le note avec humour Jean-Laurent Cassely, on aurait tort de voir dans ces «néo-artisans» de farouches alter-mondialistes résolus à renverser le dogme existant. Bien au contraire. Comme il le démontre brillamment, leurs projets de reconversion s’intègrent parfaitement à l’économie de marché. «Par leur capacité à aborder différents secteurs de l’artisanat sous l’angle abstrait de leur ancienne formation, ils reclassent des secteurs autrefois dévalorisés», nous explique-t-il. S’ils redessinent notre conception de l’organisation du travail, ces «néo-artisans» entretiennent également la logique de gentrification des centres urbains, répondant à la demande d’une clientèle dont ils maîtrisent parfaitement les codes, puisqu’ils en sont issus et qu’ils les côtoient dans les hypercentres urbains désormais réservés aux catégories aisées de la population française.

Elena Scappaticci – Quand les surdiplômés déclarent la guerre aux «jobs à la con » (Figaro)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s